Pierre Blanchard

15-12-2016 PAS DE PRÉSIDENTE À LA MAISON BLANCHE

P. Blanchard

Tout le monde ou presque s’est trompé, les instituts de sondages, les médias et la plupart des observateurs politiques mondiaux. Contre toute attente, un américain hors cadre, Donald Trump, un multimilliardaire de l’immobilier des États unis, en sera début janvier 2017 le 45e Président.

Il est encore trop tôt pour comprendre ce qui s’est passé, ce qui va se passer et qu’elles seront les conséquences de cette révolution dans le sanctuaire de la démocratie, mais aussi du libéralisme occidental. D’autant que les analyses se multiplient et se contredisent. Certaines d’entre elles portent sur les statistiques géopolitiques des électeurs et méritent qu’on s’y attarde, nous y reviendrons dans un prochain VOX.

Quelques jours après ce 9 novembre 2016, trois thèses émergent des centaines de publications des médias. Probablement interdépendantes et sans tout expliquer, elles constituent des scénarii plausibles.

Lire la suite...

01-12-2016 LE TORCHON BRÛLE-T-IL ENTRE BRUXELLES ET ROME ?

P. Blanchard

Rien ne va plus entre le Premier ministre italien Matteo Renzi « il Premier » et le Président de la Commission J. C. Juncker. Depuis plusieurs mois, avec une crise qui culmine en ces derniers jours de mi-novembre, le gouvernement italien conteste la pression que « Bruxelles » exerce sur sa loi de finances 2017. Signe de la mauvaise humeur publique à Rome, « il Premier » se présente en conférence de presse devant une imposante rangée de drapeaux italiens sans celui de l’Europe… Il multiplie les interventions critiques contre la Commission européenne qui s’occupe, selon lui, plus de l’administration et des comptes que des citoyens italiens touchés par les tremblements de terre successifs. N’hésitant pas à tomber dans le discours populiste de ses concurrents politiques, il critique publiquement des États membres qui « construisent des murs avec l’argent des contribuables italiens ».

Que se passe-t-il exactement avec la 3e puissance économique de l’UE?

Le différend politico-financier avec la Commission européenne gardienne de l’orthodoxie budgétaire des EM porte sur une demande de flexibilité sur le déficit budgétaire prévu pour 2017… il s’agit d’une question de moins d’un pour cent du PIB (PIL en italien). Le Commissaire Pierre Moscovici tente de désamorcer la polémique avec son homologue italien le ministre Pier Carlo Padoan, mais c’est au niveau des Présidents que ça coince… sans doute question de style et de background politique dans le pays.

Lire la suite...

01-10-2016, AUSTÉRITÉ, MIGRATION, TERRORISME

P. Blanchard

Les « maux » de l’Europe

Tels sont, parmi tant d’autres, les trois principaux « maux » de l’Europe. L’Europe est malade, selon le Président JC. Juncker, l’Europe est en crise, selon la Chancelière A. Merkel.

Maladie, crise, le patient « Europe » ne va pas bien et ses « maux » peuvent être considérés comme ceux dont souffrent trop de citoyens européens en cette fin d’année 2016.

Hélas, un quatrième « mal » se prépare depuis le 23 juin dernier : celui des conséquences, pour les citoyens des 27 EM, de la mise en œuvre de la sortie du Ru. Conséquences qui risquent d’être graves, au cas où la défense des intérêts des citoyens ne figurerait pas parmi les priorités des négociateurs de l’UE. Il est même déjà escompté que ce nouveau « mal » compliquera les éventuels « remèdes » contre nos « maux » communs, que ce soit pour les personnes restées dans l’UE à 27 ou au RU, y compris probablement pour les électeurs qui ont promu la sortie !

Lire la suite...