Assurances

L’AIACE a négocié avec un important courtier international en Belgique (Van Breda devenu CIGNA) depuis longtemps déjà, des possibilités d’assurance complémentaire pour ses adhérents.

Assurance maladie (dite « Gros Risque »)

Police qui couvre, selon les conditions du contrat, la plupart des frais médicaux non remboursés à la suite d’une hospitalisation et/ou une intervention chirurgicale après intervention normale du Régime commun d’Assurance Maladie (80% ou 85%).

Attention souscription avant 67 ans

Assurance accident

Police qui prolonge, selon les conditions du contrat, l’assurance accident prévue par le statut pour les seuls personnels en activité (article 73 du statut). L’assurance statutaire cesse immédiatement dès la retraite.
Attention aux délais et à l’âge limite pour introduire votre demande d’assurance après la date de votre pension effective jusqu'à l'âge de 80 ans.

  • All
  • Boxplus
  • Www

Groupe assurances

Un groupe de travail « assurance » AIACE INT. composé d’experts en la matière, dont certains ont négocié les deux polices actuelles, suit leur évolution et si nécessaire traite confidentiellement avec le courtier des cas exceptionnels et/ou problématiques d’assurés. Ce groupe donne aux assurés une garantie juridique et psychologique indispensable. En effet si les polices restent collectives, ces experts de l’AIACE rappellent que chaque situation individuelle est différente et sera traitée comme telle. D’autres polices comparables existent aussi, mais celles négociées par l’AIACE sont mondiales, ont fait leur preuve et démontré leur bon rapport qualité/prix.

Articles récents dans le VOX

VOX 105 - DU NOUVEAU DANS LES ASSURANCES PROPOSÉES PAR L’AIACE

Lors des séminaires de préparation à la retraite, plusieurs assurances sont présentées aux futurs pensionnés, ce qui peut donner une certaine confusion quant au choix. Le présent article veut clarifier la situation et vous annonce d’importantes nouveautés.

PAR WILLY HOEBEECK, PRESIDENT DU GROUPE ASSURANCES DE L’AIACE INTERNATIONALE

Bouton Lire la suite

Vous avez sans doute pu prendre connaissance de la note sur les assurances proposées par l’AIACE (via notre courtier CIGNA) qui était jointe à l’Info Senior NR 11. Pour mémoire, il s’agit de deux assurances distinctes : une police « Accidents » (hospitalisation, frais médicaux, invalidité, décès) et une police Hospitalisation dite « Gros Risques », frais médicaux pour maladie seulement (ou également pour accidents, pour ceux qui ne souscrivent pas à la police « Accidents »). La notion d’accident inclut le risque d’attentat.

Dans cette note jointe à l’Info Senior, le Groupe « Assurances » de l’AIACE Internationale rappelait qu’au moment de prendre la retraite, l’article 73 du Statut cesse de s’appliquer : en clair, vous n’êtes plus assuré en cas d’accident. Le Groupe conseillait par conséquent aux retraités de souscrire à « l’assurance accidents » s’ils souhaitent, en cas d’accident, garder une couverture en tous points semblable à celle dont ils jouissaient en tant qu’actifs (frais d’hospitalisation + indemnités en cas d’invalidité ou capital décès). Ils peuvent faire bénéficier de cette assurance également leur conjoint, ce qui n’était pas le cas sous la couverture statutaire, et la souscription est possible jusqu’à l’âge de 80 ans. Cette assurance couvre aussi les frais médicaux en cas d’accident.

L’assurance hospitalisation « Gros Risques »

Elle propose une couverture supplémentaire à la Caisse de maladie dans les cas d’hospitalisation. Deux options sont proposées : l’une SANS couverture accidents (hospitalisation pour maladie seulement), l’autre AVEC couverture accidents (hospitalisation pour maladie ou accident). La première option convient à ceux qui prennent l’assurance « Accidents », la deuxième à ceux qui ne la prennent pas.

A la suite de la diffusion de cette note, le Groupe a été contacté par plusieurs collègues retraités qui souhaitaient bénéficier d’une assurance « Accidents », mais ils avaient déjà, au cours de leur période d’activité, souscrit l’assurance Hospi Safe proposée par Afiliatys, et ils ne voulaient donc pas payer deux fois une prime pour les frais médicaux en cas d’accident : une fois dans Hospi Safe et une fois dans l’assurance Accidents de l’AIACE. Ces collègues craignaient aussi les formalités à remplir en cas de transfert de Hospi Safe à « Gros Risques » (sans couverture accident), dont notamment l’obligation de devoir remplir un questionnaire médical pour être admis à cette assurance.

Le Groupe Assurances de l’AIACE a soumis cette problématique à CIGNA et a obtenu la confirmation qu’il est désormais possible de passer de Hospi Safe (police 8672) à « Gros Risques » de l’AIACE (police 8673) sans questionnaire médical et ce quel que soit l’âge de l’assuré.

A noter qu’au niveau de la prime annuelle, la différence (données 2016) est entre 259,53 € (Hospi Safe) et 209,38 € (Gros Risques SANS couverture accidents) ou 182,43 € (cette même police avec franchise de 100 euros). Le groupe Assurances a aussi obtenu de la part de CIGNA un autre éclaircissement qui a toute son importance pour les conjoints.

L’article 4 de la police « Hospitalisation Gros Risques » énonce ceci : « l’affiliation est possible jusqu’au 67ième anniversaire. Après cette date elle est également possible à condition que l’affiliation se fasse dans les douze mois qui suivent la date de cessation des fonctions auprès des C.E. ». Jusqu’à présent cette règle des 67 ans était appliquée de manière absolue pour les conjoints. Après quelques semaines de négociations avec la compagnie d’assurances, nous avons obtenu le résultat suivant :

« Pour confirmation, le fonctionnaire peut demander son affiliation jusqu’au 67ième anniversaire ou dans les 12 mois qui suivent la date de cessation des fonctions auprès des C.E., ainsi que celle de son conjoint si demandé au même moment. Si le fonctionnaire remplit les conditions d’affiliation, il peut demander l’affiliation de son conjoint, même si celui-ci dépasse l’âge de 67 ans. »

C’est donc une avancée considérable : même si pour l’instant le texte de l’article 4 n’est pas adapté dans la police, les équipes concernées de CIGNA, chargées des adhésions, ont reçu l’instruction de l’interpréter comme indiqué ci-avant.

Une description détaillée de chacune de ces deux polices d’assurance peut être consultée sur :

http://AIACE-europa.eu/assurances/
ou, en version anglaise, sur : http://AIACE-europa.eu/insurances/?lang=en

Conclusions

DE FRANCIS WATTIAU, VICE-PRÉSIDENT INTERNATIONAL DE L’AIACE

Pourquoi s’assurer contre les accidents ?

Si vous avez un accident grave avec une invalidité, la Caisse de maladie ne vous remboursera que les frais médicaux liés à cet accident, jusqu’à un certain plafond. Vous devrez vous-même prendre en charge l’adaptation de votre domicile, l’achat d’équipements, des frais éventuels de dépendance, etc. L’assurance « Accidents » de l’AIACE vous apportera un capital, selon votre invalidité, pour financer cela. Si vous décédez suite à l’accident, votre conjoint et/ou vos héritiers (ou les autres bénéficiaires désignés par vous lors de la souscription de l’assurance) recevront un capital décès. Parfois, selon la situation fiscale, ce capital peut contribuer notamment à payer des droits de succession, sans devoir vendre un des biens que vous souhaitiez léguer. Vous ne trouverez aucune autre assurance qui vous assure contre ces risques, à un âge avancé : vous pouvez souscrire jusqu’à 80 ans. Et cette assurance « Accidents » est valable dans le monde entier !

En conclusion, au moment de votre retraite, il est maintenant possible de souscrire avec CIGNA à l’assurance Accidents et de transformer une éventuelle assurance Hospi Safe en assurance AIACE Gros Risques (sans risque accidents) pour être entièrement couvert et en même temps éviter toute double prime (pour les frais médicaux liés à un accident). C’est un très bon résultat obtenu par notre « Groupe Assurances ».

VOX 106 : ASSURANCE HOSPITALISATION « GROS RISQUES »

COMMENT DEMANDER LE REMBOURSEMENT COMPLÉMENTAIRE

L’AIACE offre aux membres de l’AIACE une assurance hospitalisation complémentaire aux remboursements effectués par le RCAM. Vous pouvez télécharger une note descriptive de cette assurance sur le site de l’AIACE Internationale http://aiace-europa.eu/assurances/

PAR WILLY HOEBEECK AIACE INTERNATIONALE GROUPE « ASSURANCES

Bouton Lire la suite

L’une des caractéristiques importantes de cette assurance y est mentionnée, à savoir la possibilité pour le souscripteur d’opter pour l’une des deux formules offertes : “Hospitalisation suite à accident et/ou maladie” ou “Hospitalisation suite à maladie seulement”. Cette deuxième option (dont la prime annuelle est moins élevée) est intéressante surtout pour ceux/celles des membres qui ont souscrit également l’assurance “Accidents” qui, elle, suite à un accident, rembourse, sans limites, tous les frais médicaux.

La question de comment procéder pour demander le remboursement des frais d’hospitalisation nous est souvent posée. La procédure est en fait très simple.

  1. Préparez les justificatifs suivants : décompte RCAM, copie des factures de l’hôpital et des soins ambulatoires engagés 2 mois avant et 6 mois après l’hospitalisation. Notez qu’en cas de “prise en charge” par le RCAM, le seul décompte suffit.
  2. Téléchargez le formulaire de demande de remboursement :

    https://www.eurprivileges.com/sites/default/files/media/eurprivileges_form_claim_fr.pdf (FR)
    https://www.eurprivileges.com/sites/default/files/media/eurprivileges_form_claim_en.pdf (EN)

  3. Remplissez et signez le formulaire.
  4. Envoyez votre demande remplie et signée, accompagnée de toutes les pièces justificatives :
    • soit en ligne, via vos pages web personnelles (si vous en disposez auprès de CIGNA)
    • soit par courrier à Cigna MCC 082 Plantin en Moretuslei 299 B-2140 Antwerpen Belgique
    • soit par email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

      Pour plus d’explications, veuillez-vous rendre sur le site de CIGNA : https://www.eurprivileges.com/fr/claim # medical (FR)
      https://www.eurprivileges.com/claim (EN)